Trier le linge

Il est de ces choses a priori barbante, qui prennent un charme particulier lorsqu’on a le temps de le faire. Dans la fraicheur de ce matin, avant que le soleil ne recouvre tout d’une chape de plomb. Il ne manquait que le silence, mais j’étais contente d’entendre les bruits des maçons qui s’apprêtent à transformer ma maison.

Le contact du linge doux sous ma main, l’odeur à peine présente de la lessive. Le panier en rotin qui me rappelle les vacances. Le temps que l’on peut prendre. Le baiser que je fais au doudou de mon fils.

Ce matin, j’ai trié le linge.

016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s