Il y a quoi dans votre crème solaire?

Si il y a bien une chose que j’aime, c’est faire du shopping.

Je ne suis pas la seule, me direz-vous. Néanmoins, est-ce les années, la maternité, la prise de conscience… bref, je ne veux plus juste consommer consommer consommer.

Alors j’ai depuis quelque temps developpé un autre hobby : acheter juste. J’essaie de réfléchir mes achats. Je n’en suis pas forcement fière puisque je passe un temps fou a essayer de trouver l’objet qui correspond le mieux à mes usages, qui fait bien ce qu’il a à faire, qui correspond à un vrai besoin, qui ne va pas m’encombrer, au meilleur prix…

Bref je pourrais continuer encore longtemps parce que j’ai l’impression qu’à chaque jour qui passe je rajoute une contrainte.

Je peux passer des heures pour choisir un sac, une lampe et un canapé. La plupart du temps, l’objet parfait n’existe pas, et comme je n’arrive pas à faire de compromis, je vais chez ikea (et j’achète n’importe quoi). On pourrait dire que je suis une acheteuse raisonnée en formation.

par exemple

Mon tube chéri de stick protection solaire est vide, avant d’en racheter un nouveau j’ai décidé de poser à google la question qui me taraude depuis un moment « c’est quoi la différence entre une crème solaire normale et une crème solaire enfant ». Que n’ai-je fait, j’ai plongé le doigt, la main, le bras dans l’engrenage!

J’ai d’abord appris que « dans les crèmes pour enfants, il y a moins de parabens, perturbateurs endocriniens et nanoparticules que dans les crèmes pour adultes ».

 

stop.png

 

Des fois, j’avoue, ma propre naiveté m’étonne moi même.

J’ai eu peur de plonger dans la liste des ingrédients. Beaucoup trop de mots, beaucoup trop de lettres, beaucoup trop de Y.

Au vu de mes pérégrinations, il me semblait que La Roche Posay sortait du lot, Lidl aussi (mais je ne vais pas chez Lidl, je suis une bourgeoise qui s’ignore, ou alors c’est que j’ai l’impression de cautionner un système où les employés sont payés au lance pierres). Et puis moi j’aime beaucoup mon stick Daylong, parce qu’elle protège vraiment bien, et que les sticks, c’est quand même pratique. Et puis je suis tombée sur Etat pur, et le peu d’ingrédients de leur formule m’a interpellée. Je voulais aussi regarder pleins d’autres marques, mais en toute honnêteté, je me suis découragée.

Oui parce que j’ai fait un tableau Excel de tous les ingrédients des différentes crèmes solaires. Et comme dans chaque marque il y a beaucoup trop de références…

Bref, je pourrais vous sortir mon tableau excel, mais il est moche, alors il ne ferait pas beau dans cet article, je vais plutôt essayer de résumer mes conclusions en quelques grandes idées.

spray.png

Oui c’est pratique. Oui, ca colle moins aux mains (quoique). Oui c’est rigolo (mais l’eau thermale en spray c’est aussi rigolo).

Mais, je ne suis pas sure qu’on en mette la bonne quantité (ceci n’est attesté par aucune étude, c’est juste mon impression à  moi).

Mais il s’avère que je ne suis pas la seule à en dire du mal. Vous êtes d’accord que votre crème solaire, elle n’est pas comestible? Et bien à chaque petite pression de « pshitt », vous en mangez. Pas beaucoup, hein, juste un peu, mais tous les jours, et plusieurs fois par jour. Vous les voyez les petites nanoparticules qui vont venir se fixer dans vos poumons?

12-references.png

Alors ca je ne m’y attendais pas. Que ce soit Daylong ou La Roche Posay, deux crèmes différentes n’ont pas la même composition. Alors si il y en une qui vous plait, ne prenez pas n’importe quelle autre de la même marque. Qui a dit que c’était simple?

 

nanos

Une nano particule, c’est comme une particule mais en très très très petit (au nanomètre donc). C’est peut être génial, mais en fait on en sait rien, on ne sait pas ce qui va se passer. Une fois réduits au nanomètre, certaines particules peuvent muter, mais on ne sait pas en quoi, ni quels sont leurs effets. Jusqu’à maintenant, on en voyait pas trop, parce que fabriquer des nanoparticules c’est cher. Visiblement, c’est de moins en moins cher (puisqu’on en trouve dans certaines crèmes solaires).

Dans la composition, on les reconnait parce qu’il y a écrit « (NANO) » après l’ingrédient concerné.

 

copains.png

Ceux là ca fait un moment qu’on en dit du mal. Alors on se dit qu’ils ne vont pas en mettre dans la crème solaire, hein? non? si?

Par exemple, il y a du phenoxyethanol dans certains produits de la gamme enfant de La Roche Posay, (sauf dans le lait bébé). C’est quoi le phenoxyéthanol? C’est rien mais c’est juste toxique pour le sang et le foie. Vous pouvez aller voir chez quechoisir si vous voulez.

 

achète

Un parasol.

Pour être franche avec vous, mes lectures matinales me font dire que l’ombre c’est bien, sans crème solaire c’est mieux.

En ce qui concerne mes achats, je vais déjà pouvoir jeter la crème solaire que j’ai acheté la semaine dernière. Et puis je vais racheter différentes crèmes. Avec des compositions pas trop pourries. J’en ai donc acheté 3. Un stick Daylong, un lait bébé de chez La Roche Posay et la crème solaire Etat pur (qui a une liste d’ingrédients tellement courte que ca me fait rêver).

Je n’ai plus qu’à espérer que ces crèmes ne me laissent pas un voile blanc sur la peau (à cause du filtre minéral) (contrairement au filtre chimique qui lui est invisible sur la peau), et qu’elles nous protègent du soleil.

Sur ce… bon été, hein…

Johanna

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s